Les Chants de Nüying

En 2020, Quitter les monts d’automne avait surpris et divisé le public. Émilie Querbalec revient avec son deuxième roman chez Albin Michel Imaginairae, Les Chants de Nüying, et prend encore une fois au dépourvu ses lecteurs. Là où le premier récit tendait vers le pulp en explorant différents genres (fantasy, planet opera, space opera) à mesure que sa protagoniste se laissait porter par…

0 commentaire

Scientifiction

Dans science-fiction, il y a science. Et même si souvent les histoires de science-fiction sont largement hors de la portée de la science actuelle, elles se basent sur des principes et éléments connus des scientifiques, avec plus ou moins de bonheur et de réalisme. Et depuis plusieurs années, l’astrophysicien Roland Lehoucq explique les réalités scientifiques derrière certains concepts de fiction…

0 commentaire

Le Serment de Langrebrume

Une forêt… de la magie… des loups… Une histoire classique de contes de fées ? Pas du tout. Avec Le Serment de Langrebrume, Josépha Juillet a l’art de vous entraîner sur de fausses pistes et de vous emmener là où vous vous y attendez le moins. Dans ce roman, nous suivons trois destins : celui de Samson, jeune mendiant pris sous…

2 commentaires

Aucune étoile aussi lointaine

Les bibliothèques sont-elles capables de générations spontanées ? En retombant sur Aucune étoile aussi lointaine de Serge Lehman dans mes étagères, je me pose sérieusement la question. En effet, j’ai dû déjà avoir lu ce livre, j’ai souvenir de l’avoir déposé et sorti d’un carton au moins deux fois au cours de déménagements, mais… jusqu’à la relecture qui fait l’objet de cette chronique, je n’en gardais aucun souvenir. Il a fallu que je lise un autre livre parlant d’une autre œuvre de l’auteur pour que le nom me tape dans l’œil alors que je cherchais un space opera…
Et Aucune étoile aussi lointaine en est bien un formellement. Dans le fond, c’est
le récit de la fin d’une ère… et des souvenirs qu’elle laisse. Tout commence sur une planète à l’autre bout de la galaxie où un jeune prince rêve de devenir un naute comme ses aïeuls et de parcourir les étoiles. Hélas, un système de portails instantanés – les toboggans de la Voie – met vite fin à ses rêves. L’heure des découvertes interstellaires n’est plus. Jusqu’au jour où… un vaisseau naufragé se réveille et l’embarque dans une chasse à travers les étoiles, sans jamais dépasser la vitesse de la lumière. Le vaisseau dit avoir besoin d’un pilote. Mais ne serait-ce pas plutôt ’un témoin et d’un conteur qu’il cherche ?
Et effectivement si la vie du prince et ses déambulations forment la trame principale du roman, celle-ci est entrecoupée par les différentes histoires que les gens lui racontent, toutes un mélange de vérités et de mensonges, et dont l’ensemble tisse le récit final. Le tout pourrait être particulièrement captivant, sauf que… le personnage principal, le fameux prince, est assez effacé. Tout au long du récit et de ses huit mille ans de vie (cent vingt et quelques en mode subjectif), il n’a que peu d’obsession
s : parcourir les étoiles – sans savoir pourquoi, se chamailler avec son vaisseau et les seins. Il est d’une passivité incroyable, ce qui fait que les sapiens qu’il croise lui racontent leurs histoires sans retenue, mais ce qui fait aussi que la lectrice a plus d’une fois envie de le prendre par le col et de le secouer pour qu’il se bouge enfin. En vain.
Pour autant, ai-je détesté ma lecture ? Non, au contraire, puisque je vous en parle ici. L’univers décrit par Serge Lehman est intéressant, avec des sapiens et des mondes variés. L’idée qui soutient l’univers – une racine et une histoire commune à l’ensemble des peuples – est également bien amenée et fait rêver. Mais le livre souffre des défauts de la SF francophone des années 90 (cf. la troisième obsession du prince), et de quelques longueurs. À découvrir en connaissance de cause, si vous voulez rêver aux étoiles, qu’elles soient lointaines ou non.

(suite…)

0 commentaire

Lilani

Exceptionnellement le livre dont je vous parle aujourd’hui n’est ni un livre pour adulte – c’est une BD jeunesse – ni spécialement de l’imaginaire (à un personnage près si l’on veut). Mais c’est une très belle découverte qui plaira certainement si vous avez des enfants à partir de 8 ans. Il s’agit de Lilani d'Anna et Yamma Gomis. De quoi s’agit-il ?…

0 commentaire

Gurvan

Le cycle de Gurvan de P.-J.Hérault n’est pas une nouveauté de la SF, ni même du space opera. Parus à l’origine entre 1985 et 1987 dans la défunte collection Fleuve Noir Anticipation, les trois romans sont déjà ressortis, légèrement repris par l’auteur, en 2012 chez Critic avant d’être adaptés en BD. Et pourtant… Critic ressort à partir d’aujourd’hui, les trois…

0 commentaire

Sirem et l’oiseau maudit

Décembre est le mois parfait pour lire ou relire des contes et légendes. Et si Sirem et l’oiseau maudit est le premier roman de Yasmine Djebel, il a tout ce qu’il faut pour en faire un grand récit mythique à raconter ou se raconter le soir à la veillée. Avec un petit plus, puisqu’il puise son inspiration dans des mythes,…

0 commentaire
Lire la suite à propos de l’article Treize idées cadeaux pour la fin de l’année – 2e édition
©Denis-Carl Robidou

Treize idées cadeaux pour la fin de l’année – 2e édition

Vous connaissez la chanson, décembre approche et avec lui, les fêtes de fin d’années. Que vous cherchiez un cadeau pour vos proches, ou un à vous faire à vous pour oublier cette période si elle est difficile pour vous, voici treize livres (ok, quatorze, ou vingt, ou une petite cinquantaine suivant la façon dont vous comptez) à offrir ou à…

0 commentaire

Le guide de l’uchronie

Parmi les différentes variations de l’imaginaire, l’uchronie est une des plus connues et qui se décline sur tous les supports ou presque : livres, films, séries, jeux (vidéo ou non). Il faut dire que c’est, sur le principe, l’une des plus simples puisqu’elle part du « Et si… » des cours d’école. Et si… La Commune ne s’était pas terminée sur un échec ?…

0 commentaire

Hante Tension

En ce soir d’Halloween, vous prendrez bien un peu d’horreur ? Et en attendant de mettre un film de circonstance (au hasard, Halloween : la nuit des masques de John Carpenter), pourquoi ne pas lire une histoire de « slasher » à la française ? Avec un nouveau monstre hantant le Paris des années 80. Comme Hante Voltige de Nelly Chadour, paru en 2019 ?…

0 commentaire