Anastème – Révolution : projet à suivre ?

S’annonçant à mi-chemin entre l’espionnage et la science-fiction classique, Anastème – Révolution se veut le premier roman d’un bourlingueur des littératures de l’imaginaire. Tour à tout blogueur, éditeur de BD numérique pour Glénat, journaliste ou attaché de presse et plus récemment consultant, Sébastien Célimon franchit le pas avec Anastème – Révolution. Et plutôt que s’autoéditer ou écrire dans son coin un manuscrit avant de confier à un éditeur, il le fait en ligne. Ainsi, les deux premiers chapitres (et un bonus) sont disponibles gratuitement sur Tipeee. Si le résultat vous intrigue suffisamment, vous pouvez donner un « tip » de 1 € pour lire le chapitre suivant. Ces tips ponctuels ou récurrents non seulement préfinancent le livre, mais également permettent à l’auteur de mesurer si la direction qu’il prend plaît à son lectorat potentiel, et à créer une communauté autour de son livre avant une parution future.
Personnellement, les deux courts chapitres présentés piquent suffisamment ma curiosité pour que je verse mon obole pour en savoir plus. Attention, ce n’est encore qu’un projet en cours et d’ici à une mise sous presse, beaucoup de choses peuvent encore changer. L’histoire me plaît, et l’idée d’avoir un coin du voile levé sur un procédé créatif aussi. Et vous ?

Une nouvelle maison d’édition : Les plumes du Web

Avec le Web, il n’y a pas que les blogs qui se multiplient.  Les auteurs et les maisons d’édition aussi. Les Plumes du Web, créée dans la banlieue toulousaine, est l’une d’entre elles. Sa particularité ? Elle cherche à publier des auteurs venus du Web. Notamment de la communauté Wattpad, où la fondatrice de Plume du Web, Caroline Sobczak, a fait ses premiers pas. Outre la distribution en mode numérique, et sans DRM (Digital Right Management) quand la plate-forme de vente l’autorise dont la boutique du site, Les Plumes du Web proposera également des versions papier de ses livres. Le premier, A la folie de Cindy Lia est disponible dès à présent. Il est également dans ma liseuse, et même si a priori, il ne correspond pas réellement à mes lectures habituelles, j’en ferai sûrement une chronique. A suivre…