Ce que la littérature de science-fiction peut nous apprendre de l’informatique actuelle

Le 30 juin dernier, je donnais en compagnie de René-Marc Dolhen, président de Noosfère, une conférence sur science-fiction et intelligence artificielle à Pas Sage en Seine. Si le sujet vous intéresse, en voici la captation vidéo.

 

Si vous ne voyez rien ci-dessus, merci de cliquer sur le lien : https://video.passageenseine.fr/videos/watch/6a3001bd-625a-4a8c-aeb6-a2a03e505612 L’instance Peertube fait des siennes. 🙂

Et voici la liste de livres de référence dont nous avons parlé sur ce sujet ainsi que les éditions où vous pourrez trouver une version française. La date entre parenthèses correspond à l’édition originale pour mesurer la distance entre le futur imaginé dans le texte et la réalité actuelle.
— Le cycle des robots d’Isaac Asimov qui pose les trois lois de la robotique. Il commence par Les Cavernes d’aciers (1954) disponibles aux Éditions J’ai Lu — Sur l’onde de choc de John Brunner (1975) disponible en France au Livre de Poche ou dans l’intégrale La Tétralogie Noire parue chez Mnémos
Un logique nommé Joe (1946) paru en France aux Éditions Le Passager clandestin
ORA:CLE de Kevin O’donnell (1983) disponible aux Éditions J’ai Lu
Demain les puces anthologie dirigée par Patrice Duvic (1986) disponibles aux Éditions Denoël
La Justice de l’Ancillaire (2013), L’Epée de l’Ancillaire (2014) et la Miséricorde de l’Ancillaire (2015) de Ann Leckie disponibles aux Éditions J’ai Lu
L’espace d’un an (2014) et Libration (2016) de Becky Chambers disponibles aux Éditions L’Atalante
Les Enfermés (2014) et Prise de tête (2018) de John Scalzi disponibles aux Éditions L’Atalante
Journal d’un Assasynth de Martha Wells — la tétralogie des Murderbots commence à être traduite en France chez L’Atalante avec Défaillances système et Schémas artificiels
Neuromancien de William Gibson (1984) disponible aux Éditions J’ai Lu — Le Samouraï virtuel de Neal Stephenson (1992) disponible aux Éditions Livre de Poche et sous le titre original Snow Crash aux Éditions Bragelonne — Le Code Enigma de Neal Stephenson (1999) disponible aux Éditions Livre de Poche
Le Réseau de Neal Stephenson (2011) disponible aux Éditions Sonatine
Le problème à trois corps de Liu Cixin (2006) disponible aux Éditions Acte Sud
— Le cycle de la Culture de Iain M. Banks entamée en 1988 avec L’Homme des jeux et ses suites disponibles aux Éditions Livre de Poche
— La Nuit des enfants-rois de Bernard Lenteric (1981) disponible aux Éditions Livre de Poche et d’Olivier Orban
Dans la dèche au Royaume enchanté de Cory Doctorow (2006) Disponible aux Éditions Gallimard (Folio SF)
Nuage orbital de Taiyo Fujii (2014) disponible en France aux Éditions Atelier Akatombo
Les futurs mystères de Paris de Roland C Wagner (série entamée en 1996) les livres sont disponibles chez Fleuve noir, chez J’ai Lu et chez L’Atalante — Starfish (1999), Rifteurs (2001) et Béhémoth (2004) de Peter Watts disponible en France chez Fleuve noir et Pocket
Comprends de Ted Chiang, une nouvelle parlant de réalité augmentée et de publicité personnalisée intégrée au recueil La Tour de Babylone (2002) paru aux Éditions Denoël

Suggéré par Sabrina Calvo
Idoru de William Gibson (1996) disponible chez J’ai Lu
Suggéré par Franck Mée (voir commentaire)
Hypérion de Dan Simmons (1989) disponible chez Pocket
Suggéré par Lætitia (voir commentaire)
Le Peuple d’argile de David Brin (2001) disponible chez Presse de la cité. Une histoire mêlant clonage, golem et téléchargement de conscience.

Si vous avez d’autres titres sur ce thème, n’hésitez pas à les donner en commentaire. Je complèterai la liste.

2 réflexions sur « Ce que la littérature de science-fiction peut nous apprendre de l’informatique actuelle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.