Les meilleurs récits de Famous Fantastic Mysteries

Exceptionnellement, cet article n’est pas forcément une recommandation de livre, mais un témoignage sur le chemin parcouru en science-fiction depuis le début du XXe siècle. Dans les années 1970, les éditions J’ai Lu réalisaient  en effet, des anthologies de textes de science-fiction sous l’égide de Jacques Sadoul, son directeur de collection et fin connaisseur du genre. Certaines de ses anthologies…

0 commentaire

Épées et magie

À l’heure où Conan le Barbare et autres Red Sonja vivent un renouveau aventureux dans la BD américaine, alors que Game of Thrones et The Witcher ont passionné les téléspectateurs du monde entier, vous reprendrez bien un peu de sword and sorcery, non ? En traduisant l’expression mot à mot pour son titre français, cette anthologie parue chez Pygmalion affirme…

0 commentaire

La machine à indifférence et autres nouvelles

Quand on parle de cyberpunk japonais en Europe, les premiers titres qui viennent à l’esprit sont Akira, Ghost in the Shell ou d’autre anime et mangas. Et pourtant, la littérature nippone classique de science-fiction s’intéresse aussi au genre. Preuve en est avec le recueil, La machine à indifférence et autres nouvelles, paru aux éditions Atelier Atakombo ce mois-ci. Celui-ci regroupe…

2 commentaires

Demain, la Commune !

La science-fiction et l’uchronie ne sont pas des genres récents. En France, le « merveilleux scientifique » et l’anticipation se portaient déjà bien au XIXe siècle. Avec Demain, la Commune !, ArcheoSF et Publie.net le prouve une fois de plus. À l’occasion des cent cinquante ans de la Commune de Paris et de sa répression sanglante, cette anthologie rassemble huit textes écrits dans les…

0 commentaire

Marmite et micro-ondes : une mise en bouche

La plate-forme de crowdfunding Ulule regorge d’œuvres littéraires ou de magazines cherchant à financer leur publication par leurs lecteurs. Certaines d’entre elles ont attiré mon œil et ma carte bancaire, comme l’anthologie Marmite et micro-ondes qui mêle récits de l’imaginaire et cuisine. En guise d’apéritif, j’ai eu le privilège de lire La Troisième dimension, la nouvelle de Romain Lucazeau figurant parmi…

0 commentaire

Cyborgs versus androïdes

Amatrice de films de genre, je ne pouvais qu’être intriguée par un livre consacré aux androïdes et cyborgs et autres robots humanoïdes sur grand et petit écran. Cyborgs versus Androïdes – l’homme-machine au cinéma de Claude Gaillard a donc rejoint ma bibliothèque… Disons le tout de suite, si vous voulez une anthologie exhaustive ou un panorama complet du genre, passez…

0 commentaire

L’Homme de la quatrième dimension

« Il est une dimension au-delà de tous les mondes connus, une dimension aussi vaste que l’univers et aussi éternelle que l’infini. Une zone intermédiaire entre la lumière et l’ombre, entre la science et la superstition… » Un monologue d’introduction, un homme fumant une cigarette comme narrateur, des histoires étranges et effrayantes en noir et blanc… La Quatrième dimension (The Twilight Zone…

0 commentaire

First-Person Singularities

Peu d’écrivains maîtrisent parfaitement  l’écriture sous forme de romans comme sous forme de nouvelles. Peu d’écrivains ont une carrière vieille de près de soixante ans, à l’occasion de laquelle ils ont changé complètement de style, de direction sans jamais perdre le cœur de lecteurs fidèles. Robert Silverberg est de ceux-là. Si vous ne le connaissez pas, ou si vous ne…

0 commentaire

Urban Enemies

Si la fantasy classique n’est, à quelques exceptions près, pas mon genre de prédilection, j’ai un faible pour les romans d’urban fantasy, en particulier ceux qui mêlent le genre policier et des éléments fantastiques. En revanche, j’ai une profonde détestation pour la bit-lit où la romance prend le pas sur le reste de l’action. Hélas, la bit-lit tend à prendre…

0 commentaire

Space Inc.

À part mineur d’astéroïdes, membre de la Flotte spatiale, ingénieur, détective privé ou quelques autres professions plus ou moins licites, le monde professionnel présenté dans les œuvres de science-fiction est assez pauvre. Soit il s’agit de personnages sans grand intérêt – le patron du bar où se rencontrent les protagonistes, les assistants et fonctionnaires du spatioport, ou quelques commerçants voire…

0 commentaire