Opexx

Bien que je l’ai réellement découvert récemment avec un roman steampunk, Les Temps ultramodernes, Laurent Genefort est surtout connu pour ses histoires de space-opéra. Alors quand il arrive dans la collection Une Heure-Lumière pour un très court roman dans son univers de prédilection, Opexx, je me suis précipitée dessus. Et ? Ce fut une excellente idée.
Opexx nous présente un futur où le Blend, une confédération de différentes espèces extraterrestres réparties sur plusieurs galaxies, a pris contact avec l’Humanité. Non pour lui demander de les rejoindre,
car elle n’est pas considérée comme assez évoluée. Mais pour, en l’échange de quelques babioles technologiques, exploiter sa tendance naturelle à la violence. Et c’est ainsi que sont nées les Opexx, des opérations où des militaires humains servent de Casques Bleus dans différents conflits galactiques et dont la mémoire est soigneusement nettoyée entre deux missions.
Le narrateur du récit est l’un de ces soldats. Il a une particula
rité d’être atteint d’un déficit empathique et d’un besoin constant de nouveautés, ce qui l’immunise peu à peu contre les remises à zéro mémorielles. Et d’une mission à l’autre, sa propre espèce lui apparait aussi étrangère que les extraterrestres qu’il rencontre. Si vous cherchez une grande aventure multipliant les péripéties à travers l’espace, ce n’est pas le titre qu’il vous faut. Dans la même collection, préférez-lui Sur la route d’Aldébaran. En revanche, si vous aimez vous balader aux quatre coins de l’univers pour avoir un aperçu de mondes et d’espèces variées et si vous n’être pas contre un peu de réflexion philosophique, Opexx vous satisfera amplement. Détaché de tout, son narrateur est un parfait observateur et guide pour nous, lectrices, qui n’avons pas – et pour cause – l’occasion de nous aventurer dans les étoiles. Et la pirouette finale de son histoire s’avère après tout une conclusion fort logique de sa réflexion.

Opexx
de Laurent Genefort
Édition
s Le Bélial’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.