Come Back to the Swamp

Parfois il est très agréable de lire un récit fantastique sans monstre et sans horreur indicible. J’ai beau aimer Lovecraft et son univers, j’aime aussi changer de style. Come Back to the Swamp, le court roman de Laura Morrison qui sortira officiellement le 7 août prochain est la solution idéale. Se passant pourtant dans un univers moite et spongieux, Come Back to the Swamp est drôle, enlevé et plein d’allant, mais il n’est jamais terrifiant et ne cache pas le moindre tentacule entre ses pages. Quand bien même, l’idée d’être perdue dans un marécage à la merci d’un être revenu à l’état sauvage à de quoi terrifier quiconque a déjà vu ou entendu parler de Délivrance.
En y réfléchissant un peu, les épreuves subies par le personnage principal, Bernice, sont assez horribles, mais l’accent du récit n’est jamais mis sur cet aspect. Au contraire, en nous mettant dans la peau de Bernice, jeune doctorante un peu paumée sur son avenir, Come back to the Swamp adopte un ton léger où l’angoisse se combat à coup de musique et de série TV culte addictive. Le parcours de notre héroïne est prévisible dès les premières pages, mais l’histoire est suffisamment courte et bien menée pour que le lecteur ne s’ennuie pas un seul instant. Je n’avais jamais rien lu de Laura Morrison auparavant, mais je vais suivre avec attention ses prochaines aventures littéraires. Et vous engage à faire de même.

Come Back to the Swamp
de Laura Morrisson
Éditions Black Spot Books.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.