Amongst Our Weapons

Dernier volume de la série des Rivers of London de Ben Aaronovitch, Amongst Our Weapons donne l’impression de retrouver un vieil ami perdu de vue et de reprendre la conversation là où elle s’était arrêtée. Plus précisément, l’histoire reprend quelques temps après False Value. Peter Grant ne travaille plus sous couverture et en attendant d’un jour à l’autre l’arrivée de sa descendance a repris un travail de police presque ordinaire. Mais un crime en vase clos, en plein cœur d’un centre commercial souterrain (et hyperspécialisé) va perturber quelque peu son futur congé paternité et va le confronter à de vieux ennemis et d’autres plus inattendus.
Si vous n’avez pas lu les précédents livres de Rivers of London, ou si vous avez sauté quelques épisodes, Amongst Our Weapons est, à la différence de l’enquête précédente de Peter, une bonne porte d’entrée dans cet univers. En effet, avec l’arrivée de différents personnages du passé de Peter Grant, l’auteur prend le temps de résumer brièvement l’essentiel à savoir sur eux, sans pour autant appesantir son récit.
Si vous êtes des fidèles depuis le début,
c’est l’occasion de revoir d’anciennes têtes et de vous étonner des interactions entre elles. Ben Aaronovitch a en effet l’intelligence de ne pas s’endormir sur ses lauriers et de rester imprévisible. Sous des oripeaux confortablement familiers, il propose une histoire qui va surprendre et bousculer encore une fois le statu quo. Non seulement pour les besoins de l’enquête en cours, mais également pour ajouter un peu plus de profondeur à un univers d’urban fantasy déjà riche et toujours aussi étonnant et drôle. Même si personnellement, j’aurais deux ou trois mots à dire aux renards de Londres concernant leur vendetta envers les chats domestiques. Et si une nouvelle fois, Ben Aaronovitch m’a donné envie de retourner à Londres explorer d’autres recoins de la capitale britannique.

Amongst Our Weapons
de
 Ben Aaronovitch
Éditions
Orion Books

Une réflexion sur « Amongst Our Weapons »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.