The Five — The untold lives of the women killed by Jack the Ripper

J’avoue, j’avoue. L’histoire de Jack l’Éventreur (ou Jack the Ripper en anglais) m’a toujours fascinée. L’enquête elle-même avec le mystère toujours non résolu 130 ans plus tard sur son identité, les histoires qu’il a inspirées, du From Hell d’Alan Moore au Anno Dracula de Kim Newman, tout m’intrigue. Et pourtant, plus mystérieuses encore que l’identité … Continuer la lecture de « The Five — The untold lives of the women killed by Jack the Ripper »

L’Alchimie de la pierre

Un roman steampunk de plus ? Eh oui, mais un roman différent. L’Alchimie de la pierre met bien en avant des automates, de la vapeur et un certain nombre de créatures magiques à commencer par les gargouilles, mais le livre d’Ekaterina Sedia se place d’un point de vue très différent des autres. Premier détail différent, L’Alchimie … Continuer la lecture de « L’Alchimie de la pierre »

Engrenages et sortilèges

Des automates ? De la magie ? Deux adolescents et leurs familiers contre le reste du monde ? Décidément, en ce moment, la littérature jeunesse française aime le steampunk. Après l’excellent Rouille, je me suis laissée tenter par la couverture d’Engrenages et Sortilèges d’Adrien Tomas en trainant sur Netgalley. Bien m’en a pris. J’ai suivi en quelques trop … Continuer la lecture de « Engrenages et sortilèges »

Les Attracteurs de Rose Street

Si vous n’avez jamais lu de texte de Lucius Shepard, profitez de la parution des Attracteurs de Rose Street dans la collection Une heure-lumière pour vous faire une idée. Si vous connaissez déjà l’auteur, cet inédit est à découvrir. Ce très court roman fantastique est en effet la quintessence aigre-douce du style de Lucius Shepard. … Continuer la lecture de « Les Attracteurs de Rose Street »

Rouille

Encore un livre que j’ai choisi uniquement sur sa couverture. La demoiselle mécanique embrumée de Rouille de Floriane Soulas me faisait de l’œil depuis longtemps. J’ai profité des 15e Rencontres de l’imaginaire pour craquer. Et le moins que l’on puisse dire est que j’ai bien fait. Il a suffi d’une après-midi pluvieuse pour le dévorer. … Continuer la lecture de « Rouille »

Fil rouge 2018 : Chroniques des Années noires

Dans notre fil rouge 2018, septembre est placé sous le signe de l’uchronie. Étrangement, celle qui m’a le plus marqué récemment est signé de Kim Stanley Robinson, un auteur que je connais mieux pour ses œuvres se passant outre-Terre. Dans ses Chroniques des Années noires, il réimagine l’histoire mondiale à partir du Moyen-âge. Il prend en … Continuer la lecture de « Fil rouge 2018 : Chroniques des Années noires »

Le Cœur perdu des automates

Il est des livres dont le résumé annonce une histoire somme toute classique, et qui se révèlent de pures petites merveilles de déconstruction. L’exemple parfait le plus récent est Le Cœur perdu des automates de Daniel H Wilson (à paraître le 13 septembre). S’il est connu comme roboticien, Daniel H Wilson s’intéresse ici aux ancêtres … Continuer la lecture de « Le Cœur perdu des automates »

Prodige

Sans être prodigieux, Prodige de Ginn Hall est un roman steampunk — mais pas trop ! – qui mérite qu’on s’y arrête pour les amateurs du genre. L’histoire me direz vous ? Les démons, anciens anges perdus, se sont convertis sous les coups de l’Inquisition et se sont installés à la surface (ou juste en dessous) d’un … Continuer la lecture de « Prodige »

Avis d’invité : Le Baron noir, année 1864

Aujourd’hui, Ludovic, 44 ans, termine l’édition 2017 de ce site et vient nous parler du Baron noir, année 1864, un roman steampunk à la française qu’il a particulièrement aimé : Paris, 1864. Oui, rien à voir avec la série française télévisée « Baron noir ». Nous sommes encore pendant la vieille Seconde République et Louis-Napoléon Bonaparte en est encore … Continuer la lecture de « Avis d’invité : Le Baron noir, année 1864 »

Le Paris des Merveilles – Les enchantements d’Ambremer

De Pierre Pevel, j’avais lu le tome premier du Haut-Royaume et celui des Lames du Cardinal. Le style était assez clair et enlevé pour m’emmener jusqu’au bout des livres, mais mon peu d’intérêt pour ces histoires de fantasy sommes toute très convenues ne m’avait pas donné envie d’aller plus loin. Or, si je ne suis … Continuer la lecture de « Le Paris des Merveilles – Les enchantements d’Ambremer »