Opexx

Bien que je l’ai réellement découvert récemment avec un roman steampunk, Les Temps ultramodernes, Laurent Genefort est surtout connu pour ses histoires de space-opéra. Alors quand il arrive dans la collection Une Heure-Lumière pour un très court roman dans son univers de prédilection, Opexx, je me suis précipitée dessus. Et ? Ce fut une excellente … Continuer la lecture de « Opexx »

Le Serpent – La Maison des Jeux t.1

Après la saga des Molly Southborne, la collection Une-Heure-Lumière s’essaie de nouveau à la publication d’une série. Ce coup-ci, l’affaire est clairement indiquée en couverture avec un tome publié par an jusqu’en 2024. Rassurez-vous, si La Maison des Jeux de Claire North forme un ensemble cohérent, à chaque volume correspond une période particulière. Et le … Continuer la lecture de « Le Serpent – La Maison des Jeux t.1 »

Sur la route d’Aldébaran

Auteur prolifique, Adrian Tchaikovsky n’est pourtant pas un de mes auteurs de prédilections même si j’ai apprécié Children of Time et Children of Ruin (tous deux parus en français chez Denoël et désormais en poche). Pourtant, quand un de ses textes sort dans la collection Une Heure-Lumière, je suis suffisamment intriguée pour le lire. A … Continuer la lecture de « Sur la route d’Aldébaran »

Symposium Inc.

Décidément depuis quelques titres, les personnages des récits d’Une Heure-Lumière sont tous sauf sympathiques. Le dernier en date avec deux protagonistes attachants devait être Toutes les saveurs de Ken Liu. Dans Symposium Inc., nous avons une collection d’individus tous plus clichés sortis d’une fiction estivale de télévision française et plus détestables les uns que les … Continuer la lecture de « Symposium Inc. »

Toutes les saveurs

Que diriez-vous pour une fois de quitter les rives de l’imaginaire pour un court récit mêlant Orient et Far West ? Même si Toutes les saveurs de Ken Liu se retrouve dans la collection Une Heure-Lumière de Le Belial’, la dimension surnaturelle est à peine esquissée : un soupçon sur l’identité du narrateur, une guérison de blessure … Continuer la lecture de « Toutes les saveurs »

Comment parle un robot ?

Sortis des pages de nos chers livres de science-fiction, l’intelligence artificielle, les assistants vocaux et autres robots s’invitent de plus en plus dans nos vies quotidiennes. Va-t-on bientôt avoir les mêmes problèmes que les robots d’Asimov, devoir craindre l’avènement de Skynet ou subir le bavardage incessant de droïdes comme C3PO ou R2D2 ? Dans Comment parle … Continuer la lecture de « Comment parle un robot ? »

Eurydice déchaînée

Le plus souvent, le roman graphique est une sous-division de la bande dessinée indiquant que le volume entre vos mains a un début et une fin indépendants, y compris de la série dans lequel il s’inscrit éventuellement. Le plus souvent, mais pas toujours… Tout au milieu du monde , déjà édité par Les moutons électriques, … Continuer la lecture de « Eurydice déchaînée »

Un homme d’ombres

Quand on me parle de « New Weird » en littérature, je suis toujours curieuse. Soit le résultat est fascinant, comme presque tous les écrits de China Miéville, soit il me laisse dubitative comme la trilogie de Jeff Vandermeer dont le premier volume, Annihilation, vaut largement plus que les deux suivants. Avec Un homme d’ombre, Jeff Noon … Continuer la lecture de « Un homme d’ombres »

24 vues du Mont Fuji, par Hokusai 

J’ai beau adorer Roger Zelazny, j’aurais mis près de deux ans entre l’achat et la lecture de 24 vues du Mont Fuji, par Hokusai, un court texte paru en 2017 dans la collection Une Heure-Lumière de Le Belial’. Effectivement ce titre tranche par rapport aux textes les plus connus de sa bibliographie car, pas aussi enlevé … Continuer la lecture de « 24 vues du Mont Fuji, par Hokusai  »

De la légèreté

Qui dit rentrée, dit livre court ou facile à lire. En voici trois très différents les uns des autres lus entre mai dernier et la semaine passée qui ne vous laisseront pas indifférents et qui se glissent facilement dans son sac ou sa liseuse pour les dévorer dans les transports en commun. Le Regard Ken … Continuer la lecture de « De la légèreté »