Hollywood Monsters

Ce blog a déjà parlé récemment d’Estelle Faye avec son thriller fantastico-historique, Widjigo. La voici de retour en compagnie de Fabien Legeron pour une œuvre destinée à un public plus jeune (grosso modo à partir du collège), mais autorisée également aux adultes. Celle-ci, Hollywood Monsters, nous plonge dans les coulisses du cinéma des années 30.
Si pour les films de l’époque « tout n’est qu’illusion », pour Hollywood Monsters « l’illusion est tout ». En effet, si le résumé
fait songer à une histoire de zombie à la Romero, le début du roman commence comme un polar noir avec de mystérieux incidents sur le tournage d’un film d’horreur. La jeune vedette du film et un accessoiriste guère plus vieux qu’elle vont enquêter pour sauver leur travail dans une Californie durement touchée par la Grande dépression. Et ils découvriront l’envers du décor : un monde où la magie est réelle et où les sorciers s’affrontent pour le contrôle de puissances occultes. Un monde où à l’instar de ce qui se joue sur grand écran, il est bien difficile de démêler le vrai du faux, le réel de l’illusion, le Bien du Mal. Seulement, dans ce monde, le sang versé n’a pas le goût sucré du sirop de maïs des effets spéciaux.
Hollywood Monsters est un livre court (à peine plus de 200 pages), mais dense où l’action se met en place très vite. Les personnages sont souvent à peine esquissés, mais avec suffisamment de vie pour les rendre crédibles, avoir envie d’en savoir plus sur les deux protagonistes, et ne pas tomber dans les clichés. Certes,
c’est un livre destiné à un jeune public dont il faut des figures aisément identifiables, mais les deux auteurs en jouent pour souvent détourner le personnage et faire croire que l’intrigue va dans une direction avant de faire volte-face. De même, lectorat oblige, ne vous attendez pas à des scènes trop graphiques avec des monceaux de sang et de viscères. Les affrontements entre sorciers sont impressionnants et palpitants, mais la description reste juste à la limite pour écoper d’un « interdit aux moins de 12 ans » sans entrer dans le territoire des « interdit aux moins de 16 ans. » En somme, de quoi largement jouer à se faire peur sans être terrifié.
Adulte comme adolescent, Hollywood Monsters divertira même les plus exigeants des lecteurs. Et leur apprendra au passage, deux ou trois choses sur le cinéma, son histoire et ses trucs et astuces. Notons d’ailleurs la présence d’un glossaire très intéressant en toute fin d’ouvrage !

Hollywood Monsters
d’
Estelle Faye et Fabien Legeron
É
ditions Gulf Stream

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.