La Ballade de Bêta-2 / Empire Star

Couverture orange avec une femme au visage blanc et au cheveux roux dans un manteau rouge regardant vers le bas.Ceci n’est pas un roman avec un double titre, mais bien deux courts romans réunis dans un seul petit livre. Et l’occasion de découvrir deux facettes très différentes de Samuel R. Delany, poète, romancier et critique littéraire américaine, toutes deux écrites avant ses textes plus connus comme Nova ou Babel-17.
Le premier texte, La Ballade de Bêta-2 date de 1965. C’est une variation spatiale sur le thème du vaisseau fantôme et du premier contact. Dans un futur où l’Humanité a conquis les étoiles, un anthropologue va à la rencontre des descendants d’une flotte de vaisseaux générationnels pour déchiffrer le sens d’une vieille chanson. À travers celle-ci, il découvrira le sort funeste de l’expédition et des deux vaisseaux perdus.
Le second récit, Empire Star a été écrit un an plus tard. Il commence comme le voyage initiatique de Comet Jo, de son chaton-diable et d’un joyau conscient. Partis d’une lune arriérée du système de Tau Ceti, Jo va devoir grandir très vite pour délivrer son message au cœur de l’Empire. Et l’histoire elle-même va se retourner, faire des boucles et des détours pour finalement prendre une tout autre signification à la fin de la nouvelle.
Des deux textes qui composent ce livre, La Ballade de Bêta-2 est le plus triste, mais également le plus facile d’accès avec sa narration quasi linéaire. Empire Star en jouant sur les lignes temporelles et les noms de ses personnages tient plus du poème en prose.
Tous deux jouent avec les mots et avec leurs significations changeantes au cours du temps. Mais également avec la façon dont le langage façonne la pensée humaine et la façon de percevoir la réalité.

La Ballade de Bêta-2 / Empire Star
de Samuel R. Delany
traduction d’Eric Chedaille
Éditions Le Livre de poche